Alpine A110

Série « Voiture en milieu urbex »

L’Alpine A110 est la version la plus fidèle à l’esprit de la mythique berlinette qui remporta le Rallye Monte Carlo en 1973.

Equipée de sièges baquets Sabelt en cuir et microfibre, l’A110 combine agilité et précision de conduite.

Les finitions intérieures pariant sur la fibre de carbone mat rappellent la vocation sportive de la voiture.

Impossible de ne pas évoquer Alpine sans effectuer un rappel historique. La marque est créée en 1955 par Jean Rédélé, alors concessionnaire Renault à Dieppe. En 1962 naît le modèle le plus mythique, l’A110, couronné de succès notamment en rallye avec des titres européen en 1971 puis mondial en 1973, date à laquelle Alpine devient une filiale de Renault. Le constructeur au losange prend même les rênes à partir de 1978. Les modèles évoluent avec le lancement de l’A310 en 1971, puis de l’A310 V6 en 1976 et de la GTA en 1985. À côté de cela, les chaînes assemblent des modèles sportifs de Renault. En 1995, c’est la fin de l’aventure Alpine avec la fermeture de l’usine. 17 ans après cet arrêt, Carlos Ghosn annonce la renaissance de la marque mais il faut attendre 2015 et 2016 pour découvrir les concepts Alpine Celebration et Alpine Vision qui aboutiront au modèle que nous découvrons aujourd’hui.

L’Alpine A110 combine des éléments de style de la mythique berlinette à d’autres plus modernes à l’instar des feux arrière LED en forme de « X » intégrant des clignotants à défilement. Emmenée par Antony Villain, l’équipe de designers a su saisir l’esprit Alpine et créer un design élégant, inspiré de la berlinette qui résistera à l’épreuve du temps.

%d blogueurs aiment cette page :