Je suis un grand fan de Rallycross depuis plusieurs années. J’ai assisté à ma première course en vrai en 2019. Sur le circuit de Kerlabo. Pour une manche du Championnat de France de Rallycross. Quel pur kiff, d’entendre, de voir et de photographier ces bolides en action. 1ere partie d’une série photo qui sera ajouté en plusieurs galeries.

Kerlabo 2019 – Manche 6 du championnat de france de Rallycross

Le Championnat de France de Rallycross est une compétition de Rallycross créée en France par la Fédération française du sport automobile en 1977 et organisé par l’Association Française des Organisateurs de Rallycross. Ce week-end là, le circuit de Kerlabo, l’un des plus beaux selon les spécialistes et les pilotes, accueillait sa traditionnelle manche du championnat de France de rallycross. Devant un nombreux public de connaisseurs ou simplement amateurs de sensations fortes. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils n’ont pas été déçus devant les prouesses et belles bagarres qu’ont proposées les pilotes. Notamment dans la catégorie reine des « Supers cars » des montres de 540 CV…

Si Samuel Peu a depuis bien longtemps posé son empreinte sur ce championnat de France Supercar, Philippe Maloigne devait quant à lui absolument s’assurer d’une performance de choix à Kerlabo pour tenter d’inverser la dynamique. Pour autant, c’est une nouvelle fois la structure Pailler Compétition qui a su tirer son épingle du jeu dans les Côtes d’Armor en alignant un quatrième succès en autant de sorties. Les deux leaders du Supercar tricolore n’auront même pas eu le loisir de participer au sprint final. Il est étrange d’observer à quel point le destin de deux pilotes peut être à ce point lié. Pour Peu comme pour Maloigne, c’est une sinistre chute survenue à l’avant du peloton qui s’est chargée de régler leur cas sur un vulgaire sprint intermédiaire où une erreur de l’un scellera le sort de l’autre.

Suivez Jwt Motorsport sur les réseaux sociaux. FacebookInstagram

%d blogueurs aiment cette page :